Les opérations médicales nécessitent-elles toujours un bilan pré et post ?

Labobio24 56-1500x630

Entre le premier rendez-vous et le dernier relatifs à une opération chirurgicale, le patient a toujours besoin d’être rassuré. Cette assurance a pour but de montrer au patient et aux membres de sa famille que l’équipe médicale prendra les mesures idoines pour la réussite de l’opération.  Il s’agira également de la présentation des  intervenants et du rôle de chacun. Ceci fixe les contours de l’opération. Ces éléments sont inclus dans les phases pré et postopératoires.

Quant aux bilans pré et postopératoires, ils sont nécessaires et indispensables, quelle que soit l’opération envisagée. Le rôle de ces bilans est double. Ils permettent de déceler les éléments qui peuvent compliquer l’opération. Ensuite, ils préviennent ceux qui peuvent entraîner une rechute du patient dans sa globalité. Voici toute l’importance des bilans pré et postopératoires.

Quel est le rôle des bilans préopératoires et postopératoires dans les opérations chirurgicales ?

L’objectif des opérations chirurgicales étant de guérir une complication pouvant être fatale à la personne, d’extraire une structure ou d’atteindre un organe à traiter, il faut éviter la survenue d’une action contraire. De ce fait, le passage au bilan préopératoire est important. Il est requis pour déceler les risques d’aggravation de la maladie ou des complications lors de l’opération.

Sans ce bilan, l’utilisation de certains médicaments et anesthésiants pourra causer d’avantages de problèmes. Une fois l’opération chirurgicale achevée, le bilan postopératoire est celui qui permet de faire un dernier contrôle, de donner les prescriptions pour enfin fixer la date de la sortie.

En quoi le bilan préopératoire peut-il affecter les opérations médicales ?

On parle de bilan préopératoire pour l’ensemble des soins qui se font avant l’intervention chirurgicale jusqu’à l’entrée du patient dans le bloc opératoire. Toute opération médicale pour ne pas provoquer davantage de complications doit être soumise à une vigilance particulière sous toutes ses formes. Et le bilan préopératoire fait partie des moyens pour s’assurer de tous ces détails.

Il permet entre autres de :

  • Veiller à préparer physiquement et psychiquement le patient à l’intervention. Dans ce cadre, le chirurgien l’éclaire par rapport à sa situation tout en le réconfortant.
  • S’enquérir de toutes les données physiques et biologiques concernant le patient. L’objectif étant pour le chirurgien d’opérer dans les conditions les meilleures en matière d’efficacité et de sécurité. Mais, ces examens doivent nécessiter un certain consentement de la part du patient ou de son tuteur. Il peut également vous être demandé de faire un examen sanguin.
  • Présenter le processus par lequel le patient doit être soumis durant la phase de l’opération. Cela afin d’aider les médecins et chirurgiens dans leur travail.

Quel est le rôle du bilan postopératoire une fois la chirurgie réalisée ?

Elle commence à la sortie du bloc opératoire jusqu’à la salle de réveil. Le médecin durant cette phase apporte une solution pour la dissipation ou la disparition de l’anesthésie. Le patient est assisté jusqu’au retour normal des réflexes. Des vérifications sont effectuées notamment sur les fonctions respiratoires, cardiaques, etc. Le pansement, la douleur et la plaie sont également pris en charge.

Ils font des contrôles périodiques pour éviter toute forme de crise. C’est cette phase qu’on appelle phase de surveillance ou de suivi postopératoire dans le dossier médical. En fonction de la chirurgie subie, un suivi et un contrôle spécifiques sont effectués. Si tout se passe bien avec le patient, le chirurgien jugera possible de sa sortie de l’hôpital.

Pour toutes ces raisons, les médecins qualifient le bilan pré et postopératoire nécessaire et surtout vital. Raison pour laquelle, dans la phase préopératoire, il est souvent demandé d’effectuer certaines analyses au niveau de laboratoires afin de pouvoir faire face à tout danger qui pourrait survenir.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *