La recherche de cette étiologie devra être orientée par la clinique :

  • Le chancre syphilitique est caractérisé par un diamètre de 5 à 20 mm, une base indurée et des contours nets. Il est souvent unique et totalement indolore.
  • Le chancre mou dû à Haemophilus ducreyi a une base souple œdémateuse et des contours irréguliers. Dans un tiers des cas, les ulcérations sont multiples, consécutives à une auto-inoculation. Ces ulcérations sont douloureuses.
  • Les ulcérations d’origine herpétique sont également douloureuses et multiples mais de taille plus petite et faisant suite à des vésicules.

Technique :

  • Imbiber la compresse de sérum physiologique stérile
  • Nettoyer l’ulcération
  • A l’aide d’un vaccinostyle stérile faire sourdre la sérosité du chancre sans faire saigner
  • Prélever à l’aide d’un écouvillon et déposer au laboratoire

Très souvent, une sérologie syphilitique y est associée pour le diagnostic différentiel.