Les Conditions :

Elles varient comme celles décrites pour le prélèvement veineux.

La Technique :

Le prélèvement est effectué soit au niveau de l’artère humérale, radiale ou fémorale selon les circonstances :

  • Se laver les mains ou les désinfecter à l’aide d’une solution hydro-alcoolique
  • Repérer le battement de l’artère humérale, radiale ou fémorale
  • Nettoyer  la peau à l’alcool à 70°
  • Piquer directement au niveau de l’artère. Si c’est avec une seringue, aspirer  doucement puis transvaser dans le tube. S’il s’agit de dispositif de prélèvement pour gazométrie, le sang artériel y monte par capillarité
  • Comprimer l’artère au niveau de la ponction suffisamment longtemps pour l’hémostase
  • Eliminer l’aiguille dans un container rigide pour objet contaminés piquants ou tranchants
  • Identifier les échantillons prélevés.

NB : Pour la gazométrie, le prélèvement se fait de préférence, au niveau de l’artère humérale ou radiale. Eviter la fémorale car cette artère se positionne anatomiquement à côté de la veine, il y a donc risque d’obtention de sang veineux.