Labobio24 se-protéger-contre-les-infections-urinaires

Étant l’un des troubles les plus fréquents chez les femmes, les infections urinaires font partie, dans leur grande majorité, des demandes de consultation les plus courantes. Peu importe le genre, nul n’est à l’abri des infections urinaires, même si elles touchent plus les femmes à cause de leur anatomie.

Les infections urinaires, une maladie connue aussi chez les hommes

La conscience populaire pense le plus souvent que les infections urinaires ne touchent que les femmes. Cependant, elles touchent également les hommes, même si la gent féminine est plus impactée. En réalité, l’urètre qui est le canal par lequel passe l’urine est plus court chez la femme que chez l’homme. Chez ce dernier, la distance qui sépare l’anus et le méat urinaire le protège. Son urètre mesure environ 16 cm alors que chez la femme, il mesure environ 3,5 cm.

Toutefois, un homme peut contracter une infection urinaire à cause d’une anomalie liée aux voies urinaires. On parle de l’existence d’un adénome de la prostate. Ainsi, la vessie ne se vide plus complètement, l’urine y stagne et cela favorise la prolifération de bactéries. Les calculs rénaux (cristaux rénaux qui se forment dans les reins) peuvent aussi conduire à une infection urinaire.

Le genre féminin est le plus sensible aux infections urinaires. Leur anatomie en est la cause principale. En effet, l’urètre très court chez la femme laisse les bactéries présentes dans la région anale migrer jusqu’à la vessie. Et c’est ce qui occasionne une infection urinaire fréquente à savoir la cystite qui est une infection de la vessie. Également, un manque d’hygiène génital et une hydratation insuffisante peuvent être des facteurs de contraction de cette maladie.

Comment se protéger des infections urinaires ?

  • Uriner régulièrement

Uriner fréquemment réduit les infections urinaires à répétition. Il est même recommandé d’uriner fréquemment 1 fois environ toutes les 3 heures ou 4 heures. En faisant les mictions, il faut veiller à ce que la vessie soit bien vidée. Le fait de retenir les urines est fortement déconseillé. C’est pour la même raison qu’il est recommandé d’uriner systématiquement avant et après chaque rapport sexuel. Cela permet d’éliminer et d’éviter la propagation des germes contractés durant les relations sexuelles.

  • Avoir une bonne hygiène intime

Une bonne hygiène intime est nécessaire pour combattre le développement des bactéries. La vigilance est requise dans ce cadre puisqu’il ne faut pas se laver les parties intimes plus d’une fois par jour avec un produit spécifique. Pendant les règles, il faut changer régulièrement de tampon ou de serviette.

Il est également conseillé de se laver les parties génitales d’avant en arrière afin d’éviter toute contamination par les germes du tube digestif.

  • S’hydrater quotidiennement

Boire beaucoup d’eau permet de prévenir les infections urinaires et surtout les cystites. À défaut d’eau, vous pouvez prendre des tisanes à base de plantes médicinales, surtout celles à vocation diurétique. Le but est de vider la vessie tout en éliminant les bactéries. Boire assez d’eau prévient la remontée des germes.

  • Éviter le port de pantalons trop moulants

Porter des vêtements trop moulants ou des sous-vêtements synthétiques entraîne une plus forte transpiration. Dans ce cas, auprès des organes génitaux, il peut y avoir une prolifération microbienne à l’origine des infections urinaires. Il est aussi déconseillé d’utiliser des savons irritants.

  • Éviter la constipation

Le risque de contracter une infection urinaire s’accroit avec la constipation. C’est parce que la stagnation des selles favorise le développement des bactéries et que celles-ci migrent vers les parois urinaires. Manger plus de fibres, se masser le ventre, boire 1,5 L d’eau par jour sont de petites choses à effectuer pour éviter la constipation. Faire une activité physique régulière peut aussi être d’un grand secours.

Labobio24 se-protéger-contre-les-infections-urinaires-495x400
Labobio24 laboratory-samples-495x400
Labobio24 bilan-diabétique-A-à-Z-495x400
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *