Comment prévenir l’anémie : Tout savoir sur les carences, causes et symptômes

Labobio24 laboratory-samples

Une alimentation insuffisante, un manque de suivi médical et bien des éléments font toujours partie des causes des maladies telles que l’anémie. L’anémie, on la définit comme un manque de sang partiel, mais cette définition ne donne pas une image fidèle de ce qu’est l’anémie. En réalité, la notion d’anémie recouvre la diminution anormale de globules rouges, hématies dans le sang. Ce n’est point un manque de sang, mais une réduction des cellules (les globules rouges). Ces derniers transportent l’oxygène dans le sang. Il y en a de tous les genres et les conséquences engendrées par ce système ne sont pas les moindres. D’où l’importance de connaitre les voies et moyens pour prévenir l’anémie.

Qu’est-ce que l’anémie ?

L’anémie se définit comme une baisse anormale du taux d’hémoglobine dans le sang. L’hémoglobine est la protéine qui rend rouge le sang. Les causes d’anémie sont multiples, mais la carence en fer est la plus fréquente. On l’appelle également anémie ferriprive. L’anémie ferriprive peut avoir plusieurs causes dont la prise de certains médicaments de façon prolongée. C’est le cas des anti-inflammatoires. La grossesse aussi en est une des causes tout comme l’absence de qualité dans l’alimentation. Les malabsorptions du fer sont également des causes, mais elles sont plus constatées chez les enfants.

Ensuite, il y a l’anémie aplasique qui survient au cas où la moelle osseuse ne produirait plus assez de globules rouges. Dans cette situation, ce n’est plus une perte partielle, mais plutôt une perte totale. Elle est très dangereuse, mais elle est rarement observable. Elle touche entre deux (2) et douze (12) personnes sur le million par années, dans le monde. Enfin, il y a l’anémie pernicieuse. C’est une forme d’anémie plus fréquente chez les personnes âgées. La raison, c’est une carence en vitamine B12  et vitamine B9 (Folates) dans l’alimentation ou une mauvaise absorption de ces vitamines par les intestins. Ce déséquilibre est également fréquemment rencontré chez les alcooliques.

Prévenir l’anémie : les causes d’une carence en fer ?

  • Un manque de fer dans l’alimentation (ex. : régime végétarien mal équilibré) ;
  • Une faible biodisponibilité du fer (ex. : excès de thé, supplément de calcium) ;
  • Une absorption réduite du fer à cause d’une intolérance au gluten, d’une maladie inflammatoire de l’intestin, d’une résection intestinale, etc. ;
  • Des pertes sanguines abondantes (accouchement, menstruations) ;
  • Une augmentation des besoins en fer (grossesse, allaitement, croissance).

Les personnes les plus à risque sont : les femmes ayant des règles abondantes, les femmes enceintes ou qui allaitent, les personnes qui ont une génétique prédisposant à l’anémie, les personnes atteintes d’une maladie chronique inflammatoire, d’une maladie auto-immune ou d’un trouble gastro-intestinal, les personnes âgées.

Ceux qui ont reçu des traitements de radiothérapie contre le cancer et celles atteintes d’une infection virale grave, comme une hépatite ou le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Les différents types d’anémie

  • Anémie par carence en fer, dite anémie ferriprive
  • Anémie par carence en vitamine B12 et ou Vitamine B9
  • Anémie par carence en vitamine B9

Il est bien de noter que ce seuil est calculé par les structures de santé comme les hôpitaux et les laboratoires. Et cet indice est international. Les chiffres ci-contre donnent une idée des seuils. Les connaitre est un pas de plus pour prévenir l’anémie.

  • 14 grammes par décilitre de sang (ou g/dl) chez le nouveau-né ;
  • 13 g/dl chez l’homme adulte ;
  • 12 g/dl chez la femme adulte ;
  • 10,5 g/dl chez la femme enceinte, à partir du second trimestre de grossesse.

Chacune de ces formes d’anémie présente des symptômes et ce sont les mêmes symptômes de l’anémie ferriprive à l’anémie pernicieuse en passant par l’anémie aplasique.

Les symptômes de l’anémie

Labobio24 anémie-symptomes-300x181  Les principaux symptômes sont la fatigue, le manque d’énergie, une pâleur de la peau, des étourdissements, une faiblesse généralisée, de l’essoufflement, une fréquence cardiaque accélérée ou irrégulière, une pression artérielle basse, des maux de tête. Si vous pensez être atteint d’anémie, parlez-en à votre médecin.

Dés fois la personne peut avoir une anémie sans perdre du poids. Enfin, l’apparition de sang dans les selles peut entrainer une anémie. Une chute de la tension artérielle et une insuffisance cardiaque sont observables aussi chez la personne qui souffre de cette maladie. Une fois que vous constatez un ou des symptômes décrits ici ou même bien avant, il est conseillé de vous rapprocher de votre médecin. Un examen de numération de formule sanguine NFS sera certainement envisagé.

Les solutions diététiques à l’anémie

Prévenir l’anémie commence par une bonne alimentation car elle compense un manque. C’est pourquoi il est recommandé pour ces personnes des aliments riches en fer tels que la viande et les lentilles. Les meilleures sources de fer sont les viandes rouges et les abats, les mollusques, les légumes verts, les légumineuses, les pains et céréales à grains entiers et les farines et céréales enrichies de fer. Les organes comme le foie, les reins et le cœur sont les parties animales les plus recommandées. Dans cette même logique, la consommation des aliments comme les œufs avec leurs antioxydants pour stocker les vitamines est vivement conseillée.

Entre autres aliments, il y a les amandes, et les fruits de mer. Ces solutions ont le mérite de présenter un double avantage : le caractère naturel et le caractère économe. On peut utiliser aussi certains aliments pour en faire du jus et s’en servir. C’est le cas du jus de pomme ou de betterave. L’écorce est la partie la plus importante de ces aliments, il ne faut pas l’oublier. Le jus d’épinard ou les aliments secs comme le raisin, le melon et les plantes comme l’oseille sont aussi recommandés.

En plus, il est bien de se rapprocher d’un médecin, spécialisé en diététique pour avoir la bonne information sur les aliments riches en fer et le dosage adéquat. Avoir un régime alimentaire équilibré permet de prévenir l’anémie. N‘hésitez pas à contacter le laboratoire Bio 24 pour vos analyses.

Labobio24 se-protéger-contre-les-infections-urinaires-495x400
Labobio24 laboratory-samples-495x400
Labobio24 bilan-diabétique-A-à-Z-495x400
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *